LOADING

2018 : Face aux vautours

Au loin, des falaises érigées en forteresses imprenables apparaissent aux premières lueurs du jour. Face à ces « remparts », tout ici paraît gigantesque, inaccessible, figé !
Pourtant, à bien y regarder, des «grands voiliers» s’arrachent du minéral et se laissent tomber dans le vide pour mieux remonter vers les crêtes rougies par le soleil naissant.
Là-haut, dans un ballet tournoyant, ils frôlent l’infini, s’évitent et se hissent comme aspirés par le bleuté métallique du ciel.
Brisant cette spirale hypnotique, certains virent de bord par deux, afin de se laisser glisser en contre bas, poursuivis par leurs ombres complices sur l’ocre des parois hérissées. Quelques-uns disparaissent de ma vue, comme aspirés par la roche, tandis que d’autres se rapprochent pour rejoindre, dans un dernier orbe, une vire rocheuse blanchie par des années de fidélité.
Désormais, l’un contre l’autre, suspendus au-dessus du vide en ce lieu hors du temps, ce sera pour les « grands voiliers » à la vie, à la mort, à jamais ….

Paysage des Baronnies © Yvan Martin 2019
Paysage des Baronnies © Yvan Martin 2019

Vautour Fauve (Gyps fulvus) © Yvan Martin 2019
Vautour Fauve (Gyps fulvus) © Yvan Martin 2019
Vautour fauve (gyps fulvus) © Yvan Martin 2019
Vautour fauve (gyps fulvus) © Yvan Martin 2019